9 juin 2016

A la découverte des Cyclades

Grèce 2016-1
 
Pour notre deuxième croisière dans les îles grecques, nous avons choisi le cœur de la mer Égée avec ses dizaines d'îles et ses centaines de mouillages. 
Ce territoire aride est riche d'une histoire dont il reste peu de chose à part quelques sites prestigieux. 
Mais les villages, les paysages, et la qualité de l'accueil dans une ambiance estivale en font un vrai paradis pour la navigation.




9 juin : arrivé par le ferry d'Athènes tard le soir, je retrouve Shrubb à Porto Heli. 

Les quelques travaux demandés ont été réalisés avec ponctualité. 





Crépuscule à Porto Heli
Les filières neuves et la nouvelle éolienne sont posées

Il reste une fuite sur le réservoir de gazole tribord dont la réparation n'est pas vraiment convaincante et qui nous causera quelques soucis.

14 juin : une journée de navigation en solo pour rejoindre Porto Rafti sur la côte de l'Attique.



La baie de Porto Rafti
Porto Rafti : la zone de mouillage
Porto Rafti : le port
Porto Rafti est la base idéale : vaste zone de mouillage de faible profondeur au fond excellent, bon abri, tout pour l'avitaillement, et l'aéroport d'Athènes à 15 mn en taxi. Je récupère l'équipage pratiquement à sa descente d'avion.

Notre croisière se joue à 4 personnages : Armelle, Patrick, le capitaine, et... le meltem !


Le meltem : vent de nord soufflant généreusement sur la mer Égée de juin à septembre, avec de fortes rafales dans les canaux entre les îles et sous le vent des reliefs. Il monte dans la matinée, atteint son maximum dans l'après-midi et mollit généralement la nuit. Très commode pour faire du sud, il pose problème pour remonter au nord sur la route du retour, d'autant qu'il s'accompagne souvent d'un fort courant de même sens entre les îles. Bien que venant du nord, il ne rafraîchit en rien l'atmosphère et nous n'aurons guère moins de 28-30°C, y compris la nuit.

Préparatifs :


Débarquement en annexe au petit port

Les petits commerces sont bien fournis et l'accueil chaleureux : le vin est offert !

Quelques travaux d'aménagement
Salon de coiffure à domicile

Prologue un peu mouvementé :

Cargos devant le port de Lavrio, à côté d'Olympic Marine

Partant de Porto Rafti, nous faisons une halte à Olympic Marine pour avitailler en gazole. Panne du moteur tribord en vue du port, alors qu'il devait rester plus de 100 l. Je débarque en annexe avec un jerrican pendant qu'Armelle fait des ronds devant le port avec le moteur restant. Le moteur tribord est remis en route, puis nous arrivons au ponton carburant pour faire le plein.

Les fuites du réservoir se reproduisent, rien n'est donc réglé sur ce point. Mais nous aurons largement de quoi assurer les semaines à venir.

Des joints vraiment pas étanches...

Le parcours :

La carte ci-dessous montre l'itinéraire suivi, au gré de la météo et des envies du moment. Certaines îles ont été visitées deux fois, à l'aller et au retour. Chaque île visitée porte un repère avec un lien en un clic vers l'article détaillé.





Suite du parcours ici

1 commentaire:

  1. Une virée un peu sportive on dirait! Mais vous avez quand même dû vous régaler. C'est si beau. Profitez bien! :)

    RépondreSupprimer

Laissez vos commentaires ici