23 juillet 2013

En escale à Canouan


canouan,antillesLa remontée depuis les Tobago Cays se fait encore au près serré et contre le courant.

Sous voiles, Shrubb tient 5 petits nœuds avec une dérive de 30° ouest.
 






Cette courte étape est administrative, pour les formalités de sortie de St Vincent & Grenadines, mais c'est surtout le moyen de prendre de l'est pour notre prochaine traversée qui demande un cap au 150° : on tient 147° sur notre dernier bord au louvoyage en approche du sud-ouest de Canouan.

canouan,antilles
canouan,antilles
canouan,antilles
 Glossy Bay, à la pointe sud-ouest de Canouan
 
Ce mouillage nous change complètement de décor : aucun autre bateau, côte assez sauvage mais on perçoit l'aéroport juste derrière le rivage, et surtout le colossal chantier d'une future marina à l'ouest de la baie : certes moins glamour que les Cays... Les engins tournent toute la nuit, mais ils sont sous notre vent et notre sommeil n'en sera pas gêné.
 
canouan,antilles23 juillet : nous débarquons sur la plage - petit exercice de gymnastique pour remonter l'annexe jusqu'au premier amarrage possible.








         
canouan,antilles
canouan,antilles
 L'aéroport de Canouan
  
Nous rejoignons l'aéroport en 5 minutes de marche. Quelques petits avions élégants atterrissent et décollent. Nous frappons à diverses portes pour trouver les services de douane. Deux fonctionnaires tamponnent et re-tamponnent les documents requis, nous sommes en règle en quelques minutes.
 
canouan,antilles
Pause-déjeuner au bar-restaurant sur la plage, tenu par un couple italien
 
canouan,antilles













L'équipage s'amuse à la photo romantique...
canouan,antilles
 
Après les derniers préparatifs et les ultimes réglages sur le bateau, nous mettons le cap en fin d'après-midi sur Charlotteville, Tobago, dont nous séparent 96 milles de traversée nocturne. 

A suivre ici
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez vos commentaires ici