30 novembre 2013

Tobago : la côte sud


Tobagoc_250.jpgLa baie d'Anse Bateau est le seul mouillage vraiment praticable de la côte sud, au milieu du joli terrain de jeu des îlots environnants : Little Tobago, Goat Island et de nombreux cailloux.

C'est aussi le meilleur endroit pour visiter la forêt tropicale, à proximité immédiate de la partie montagneuse de Tobago.



27 novembre : Anse Bateau

Le fond de la baie est étroit, occupé par un seul bateau qui a posé deux ancres, avant et arrière. Il y a beaucoup de cayes et peu de fond : le faible tirant d'eau de Shrubb est ici un vrai atout.
 
Tobagoc_143.jpg

Cette baie est assez bien protégée de la houle mais les vents viennent de toutes les directions, du large à travers les reliefs des îlots, ou par réflexion catabatique sur les montagnes. Au cours de la première nuit, il faudra déplacer notre mouillage car le bateau évite sur 180° et vient toucher un ponton flottant qui semblait pourtant loin.
 
Tobagoc_154.jpg
Vers l'est : Goat Island, et Little Tobago en arrière-plan

Le fond de la baie est occupé par l'hôtel Blue Waters Inn, bien intégré dans la végétation et qui offre un superbe ponton (!), un restaurant avec bar et piscine, des excursions vers la forêt vierge et de la plongée.
 
Tobagoc_160.jpg
Tobagoc_148.jpg
L'hôtel Blue Waters Inn
 
Tobagoc_159.jpg








Le wi-fi est d'assez piètre qualité


28 novembre : plongée à Little Tobago

Tobagoc_161.jpg
Tobagoc_164.jpg

Le bateau à fond de verre de Randy nous embarque vers la réserve naturelle de Little Tobago, entre îlots et récifs. Le temps s'est dégagé et serait presque ensoleillé.
 
Tobagoc_191.jpg
Goat Island : une construction abandonnée sur ordre des autorités pour surfréquentation touristique
 
Tobagoc_166.jpg











Little Tobago derrière les récifs

Tobagoc_190.jpgIl n'y a aucune construction sur Little Tobago, à part une jetée décrépite et un bâtiment qui a dû abriter des sanitaires.

De là, un sentier monte vers l'intérieur, paradis des randonneurs.
Randy nous largue à l'eau, Armelle et moi, pour une exploration des fonds en snorkeling.




Tobagoc_178.jpg

Tobagoc_172.jpg
Tobagoc_188.jpg
Tobagoc_182.jpg

La promenade d'une heure et demie est agréable mais l'observation est assez décevante : beaucoup de corail mort, pas de tombant ni de relief, et la faune est vraiment clairsemée même s'il y a quelques jolis spécimens. La plongée bouteille, sur des sites voisins, doit être plus gratifiante aux dires de visiteurs de rencontre.

29 novembre : la forêt vierge

Tobagoc_220.jpgLe symbole touristique de Tobago est sa réserve de forêt vierge ("rain forest") avec ses innombrables espèces d'oiseaux. Le mot-mot est même l'emblème du pays.

C'est une des plus anciennes réserves naturelles du monde, créée pendant une des périodes de domination française sous Louis XVI.




Newton George, notre guide, se trouve être un érudit des oiseaux. Nous sommes un petit groupe à partir à l'assaut de la montagne dans une relative fraîcheur, la tête en l'air et aux aguets. Mais Newton voit toujours les oiseaux avant nous.
 
Tobagoc_212.jpg
 
Tobagoc_300.jpg
Tobagoc_225.jpg

Tobagoc_221.jpg
 
Tobagoc_223.jpg
Tobagoc_224.jpg

Plus haut, nous poursuivons à pied en pénétrant au cœur de la forêt vierge. Le sentier est glissant, parfois à la limite du praticable.
 
Tobagoc_229.jpg










Surtout, ne pas être le premier à s'étaler...


Tobagoc_235.jpg
 
Tobagoc_232.jpg
Tobagoc_238.jpg
Tobagoc_234.jpg
Nid de tarentule
Tobagoc_239.jpg
Termitière


Tobagoc_241.jpg

La route surplombe toute la partie nord de Tobago, d'une côte à l'autre. Le temps s'est enfin mis au beau et nous ouvre des perspectives magnifiques.
 
Tobagoc_228.jpg
Tobagoc_227.jpg
Au-dessus de Bloody Bay (côte nord)
 
Tobagoc_243.jpg
Au-dessus de Speyside et Little Tobago (côte sud)
 
Tobagoc_247.jpg
 
Tobagoc_248.jpg
Anse Bateau
 
Tobagoc_252.jpg
Tobagoc_255.jpg
Les cocktails du Blue Waters Inn sont fameux...
 
Tobagoc_211.jpg

30 novembre : retour à Store Bay

Ce trajet fait une trentaine de milles à parcourir au portant et avec la houle. Je comptais aussi sur le courant sud-équatorial, qui se divise en deux en rencontrant Tobago par la côte sud.
 
Tobagoc_258.jpg

Le départ n'est pas très glorieux : je pars voile haute, mais le vent monte à 26 nœuds après le dévent de Little Tobago et je prends 2 ris. Un peu plus loin l'effet venturi s'atténue et le vent se stabilise autour de 20 nœuds. Je reste sous un ris, ce que j'aurais dû faire dès le début comme l'indiquait la météo...
 
Tobagoc_301.JPGShrubb a du mal à dépasser les 6 nœuds : le courant est toujours contraire, estimé à 3 nœuds. Je louvoie en tirant des bords de largue, puis je reste vent arrière, les voiles en ciseaux, sur un bon bord final qui nous mène jusqu'à Crown Point, au sud-ouest de Tobago. Ce n'est qu'en vue de Scarborough que le courant s'inverse, et tout de suite nous accélérons à plus de 9 nœuds, avec des pointes à 12 nœuds sur les surfs : record de vitesse enregistrée sur Shrubb !
 
Tobagoc_268.jpg
Tobagoc_271.jpg

Tobagoc_265.jpg
Nous mettons finalement moins de 5 heures pour couvrir la distance et l'ancre est jetée en fin de matinée à Store Bay.
 
Tobagoc_275.jpg

Shrubb va rester ici un petit mois sous la garde de John, avant de repartir vers de nouveaux horizons.
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez vos commentaires ici